Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-12-22T19:48:32+01:00

La semaine du Signe et des idées

Publié par Signe à l'éthique

Une semaine pour mettre en avant la Langue des Signes Française. Des interventions, des spectacles, des témoignages, ...

Lundi 05 octobre 2015 Inauguration Sensibilisation LSF Agents d'accueil mairie

Mardi 06 octobre 2015 Ateliers sensibilisation LSF (bureau et/ou structures)

Mercredi 07 octobre 2015 Intervention centres de loisirs Ateliers enfants LSF

Jeudi 08 octobre 2015 Ateliers sensibilisation LSF (bureau et/ou structures)

Vendredi 09 octobre 2015 Ouverture du salon Atelier LSF/enfants/Adultes Projection documentaire « Sourds et malentendus » Débat Moment convivial

Samedi 10 octobre Spectacle chant signe Danse signe Témoignages Théâtre Contes LSF Jeux de société rencontre entendants sourds

Voir les commentaires

2014-12-22T08:44:15+01:00

Publié depuis Overblog

Publié par Signe à l'éthique

Eric Lartigau s'explique concernant son choix sur les acteurs.

J’aime bien, comme dans la vie, avoir plusieurs émotions, j’aime bien mélanger ça. J’avais envie d’assumer toutes ces émotions et de les mélanger. Comme vous l’avez dit, c’était des genres assez séparés, et là j’ai voulu un peu m’amuser. Ce qui est rigolo, c’est de prendre des risques. Il faut quelques fois aller vers des choses qui vous font un peu peur, parce que c’est risqué, mais qui sont très excitantes à fabriquer, à mettre en œuvre.Je suis parti d’un scénario de Victoria Bedos qui s’est inspirée de l’assistante de son père qui, comme Paula, était la seule entendante dans une famille de sourds. Elle prenait des cours de chant également et elle a mixé les deux : le monde des sourds et le chant. L’histoire est partie de là et par la suite je suis arrivé sur ce projet, je me suis emparé du scénario et j’ai retravaillé pendant 6 mois dessus avec Thomas Bidegain, le scénariste de Jacques Audiard, qui est venu me rejoindre. L’idée était de travailler sur le rythme et développer le point de vue de la famille. J’avais envie d’aborder le thème de la séparation : si un enfant s’en va du domicile, comment réagit-on au départ, du point de vue des parents et de l’adolescente ? Quelles sont les peurs qu’on essaye de surmonter, les murs qu’on se dresse ? Quand on est ado, souvent on est un peu parano, la tête dans les épaules, un peu gauche, le corps n’est pas complètement fini… C’est toutes ces choses-là qui m’intéressaient et qui me donnaient envie de développer cette histoire.

Voir les commentaires

2014-12-22T08:27:36+01:00

La famille Bélier

Publié par Signe à l'éthique
La famille Bélier

Chez les Bélier, Paula, une adolescente de seize ans est une interprète indispensable pour ses parents sourds et son frère également sourd, comme, par exemple, répondre au téléphone ou traduire une consultation chez le médecin. Jusqu'au jour où son professeur de musique découvre sa belle voix et la pousse à participer à un concours de la Maîtrise de Radio France… ce qui inquiète sa famille.

La famille Bélier a reçu un accueil plutôt mitigé de la part du public sourd. Et vous qu'en pensez vous ?

Voir les commentaires

2014-12-10T09:55:00+01:00

La langue des signes, une option encore méconnue du Bac

Publié par Signe à l'éthique

lsf-bac.png

De plus en plus d’élèves choisissent comme option au baccalauréat, la langue des signes française. Pour la session 2014, ils étaient plus de 1 300.

Dans le monde, on estime à environ 700 millions le nombre de personnes atteintes de surdité, c’est-à-dire sourdes et malentendantes. En France c’est 6 à 8% de la population qui souffre de ce handicap. Le moyen pour communiquer avec eux est d’apprendre la langue des signes. Cet apprentissage est en constante augmentation. Les intérêts à se former sont divers, on peut souffrir de surdité et souhaiter se former, ou avoir le souhait de communiquer avec un membre de sa famille souffrant de ce mal. Une autre raison peut pousser les gens à apprendre cette langue, celle-ci est professionnelle, en effet de nombreuses personnes souhaitent devenir traducteur ou interprète spécialisé en langue des signes française (LSF).

La langue des signes : une langue mondiale

Un des nombreux avantages est que cette langue est parlée dans le monde entier, mais selon les régions du globe, il existe des variantes. La langue des signes française ne sera pas identique à la langue des signes allemande. Les signes standards s’effectuent avec la ou mains mais aussi avec la tête et le visage. Ensuite les différents signes se feront en fonction de différents critères, comme l’inclinaison, l’orientation des signes, l’emplacement et le mouvement.

De nombreux lycéens choisissent cette langue comme option au bac

Tout d’abord, il est possible de choisir la LSF comme option au bac. En 2014, c’est plus de 1374 élèves qui se sont inscrits à cette option facultative. On peut noter un intérêt croissant pour cette langue, en 2008, seulement 188 lycéens étaient candidats. Pendant cette épreuve, l’élève et le professeur échangent pendant une durée de 20 minutes. Les élèves qui la passent, sont généralement déjà initiés, car aucun lycée ne dispense ce genre de formation, il est donc conseillé à l’élève de choisir un bon organisme pour l’y préparer. A noter, qu’il existe aussi une option LSF pour le brevet des collèges.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog