Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-07-26T07:00:25+02:00

Malentendus de Bertrand Leclair

Publié par Signe à l'éthique
ACTES SUD

ACTES SUD

Lui-même père d’un enfant sourd, le narrateur de Malentendus mène l’enquête sur une tragédie familiale prise dans les rets de la grande histoire, celle des sourds, otages d’une bataille séculaire entre partisans de la langue des signes et partisans de l’oralisme. Mêlant l’intime et le collectif, Malentendusparvient à faire de la surdité d’un enfant le puissant révélateur des mécanismes d’ordinaire invisibles du roman familial, de ses ambivalences inconscientes et de ses non-dits dévastateurs.

«Voilà dix-huit ans que je suis tombé en surdité. Ma fille avait un an ; avant même d’y penser je me suis entendu dire à sa mère : Parfois, je me demande si elle entend. Ma fille, sourde ? Ça alors ! Je n’y avais jamais songé. Quelle révolution dans mes représentations du monde et du père que j’étais, dans mon rapport à la langue et à sa transmission !

Voilà dix-huit ans, du même coup, que j’ai découvert l’histoire des sourds, une histoire étrangement méconnue qui est devenue tragique au tournant des XIXe et XXe siècles. Les sourds, cela fait des siècles qu’on s’échine à les réparer, les assimiler, les rendre normaux, mais s’ils se mettent à dire ce qu’ils en pensent, eux, alors c’est simple : on ne veut pas le savoir. On veut les faire parler, surtout pas les entendre. J’ai longtemps tourné autour du sujet, qui hante de manière secrète tous mes livres. En 2008, travaillant avec les comédiens sourds de l’International Visual Theatre, à Paris, j’ai été rattrapé par l’histoire exemplaire de Julien Laporte et de son long combat contre un père qui avait précisément voulu le réparer, pour son bien. Au-delà de la pièce de théâtre que nous en avons tiré,Héritages, j’ai voulu comprendre, cette fois, raconter, déplier l’histoire, malgré la difficulté de mener l’enquête : l’univers de la surdité reste aujourd’hui encore un champ de bataille terrifiant entre tenants de l’éducation oraliste et tenants de la langue des signes.
Malentendus est le résultat de cette enquête. Pourtant, il s’agit avant tout d’un roman familial. Il raconte l’histoire de la famille Laporte dévastée, non pas par la surdité, mais par les malentendus les plus ordinaires entre parents et enfants, par l’incapacité des premiers à aimer les seconds tels qu’ils sont, et non pas tels que leur amour-propre voudrait qu’ils soient. La surdité, dès lors, devient le révélateur du roman familial, de notre difficulté si commune à transmettre, avec la vie qui demande à l’être, l’amour qui seul justifie qu’on la transmette.
Qu’est-ce qu’être parent d’un enfant sourd ? Cette question initiale en cachait une autre, en somme, nettement plus banale, mais bien plus vertigineuse : qu’est-ce qu’être père, ici et maintenant ?»

Bertrand Leclair

 

Infos tirées du site http://www.actes-sud.fr

 

Voir les commentaires

2016-07-25T07:00:32+02:00

Opn, malentendants, restez connectés

Publié par Signe à l'éthique

L'entreprise Oticon a commercialisé Opn, un appareil auditif connecté très puissant qui permet aux malentendants d'entretenir une conversation avec plusieurs personnes à la fois. Il permet également d'intéragir avec d'autres objets connectés.

Par exemple, en soirée avec des amis, malgré le bruit ambiant, vous êtes capables d’entretenir normalement une conversation même si vous êtes plus de deux personnes à y participer. Pour les personnes malentendantes, cette activité banale peut présenter des difficultés. En effet, la plupart des aides à l’écoute utilisent des micros directionnels qui favorisent l’écoute d’une seule et unique voix dans les situations bruyantes. Pour remédier à cette limite technologique, l’entreprise Oticon a lancé Opn (prononcez « Open »), un appareil auditif connecté qui permet d’entendre l’ensemble des personnes impliquées dans une conversation tout en éliminant le bruit.

Éric Bougerolles, responsable audiologie pour Oticon France, nous explique que « les appareils classiques favorisent la captation de tout ce qui se passe devant l’utilisateur en considérant qu’en milieu bruyant, on fait plutôt face à la personne avec laquelle on discute. Dans la vie, on peut avoir des conversations à trois, quatre personnes ou plus », ajoute-t-il. Présenté comme une révolution, Opn est capable de localiser 16 sources sonores différentes et savoir s’il s’agit d’une sources de parole ou de bruit. Dans le premier cas, le dispositif la garde intacte, dans le deuxième, il la réduit.

Pour arriver à un tel résultat, « nous avons mené des études statistiques sur 16 bandes sonores et cela a permis de développer un logiciel capable de distinguer les différentes sources », explique Éric Bougerolles. L’un des arguments principaux d’Opn réside dans sa puce intégrée à onze cœurs qui lui permet d’avoir une puissance de calcul élevée. Le spécialiste d’Oticon estime ainsi que l’appareil est 50 fois plus rapide que les aides auditives classiques. Éric Bougerolles affirme en effet que la puce est capable de réaliser plus d’un milliard d’opérations par seconde.

Opn

Concrètement, les performances poussées d’Opn permettent de réduire l’effort cognitif de l’utilisateur. « En milieu bruyant, on se concentre plus pour écouter. En améliorant considérablement l’intelligibilité, le cerveau fait moins d’effort et peut utiliser cette ressource pour faire autre chose. On a pu mesurer que les gens étaient capables de conserver 20 % de souvenirs en plus de leurs conversations », raconte Éric Bougerolles.

Opn a également la particularité d’être un objet connecté. Cela présente de nombreux intérêt, selon le responsable audiologie d’Oticon. Ce dernier évoque en exemple le cas de l’appareillage d’un enfant où les parents pourraient être avertis directement sur leur smartphone du niveau des piles — qui ont une autonomie d’environ une dizaine de jours. Éric Bougerolles mentionne également le domaine de la santé connectée et imagine la possibilité d’envoyer une notification sonore pour rappeler la prise de médicaments ou déclencher une alerte en cas de malaise.

Oticon appli

D’ici 2020, il devrait y avoir trente objets connectés par foyer selon l’institut GfK et Opn « permet de faire entrer les aides auditives dans les systèmes modernes ». À la maison, par exemple, un malentendant pourrait ainsi allumer sa télévision ou sa chaîne Hi-fi simplement en appuyant sur un bouton sur son appareil d’écoute et le son lui sera directement envoyé dans les oreilles. Opn est d’ailleurs compatibles avec IFTTT qui permet de se connecter à tout un tas d’autres appareils connectés.

Opn est disponible depuis un mois pour tout malentendant disposant d’une ordonnance médicale. Son tarif peut varier en fonction des prothésistes mais devrait globalement se situer un peu en dessous de 2 000 euros, prise en charge comprise.

Infos tirées du site http://www.numerama.com

 

Voir les commentaires

2016-07-24T15:57:23+02:00

Une petite fille apprend la Langue des Signes à son chiot

Publié par Signe à l'éthique


Walter est un chiot de 7 mois atteint de surdité depuis sa naissance. Il a été adopté dans un refuge de la SPCA (Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux) de Pasadena, aux Etats-Unis. Après plusieurs mois d'attente, il a été le dernier de sa portée à trouver une famille, en raison de son handicap. C'est finalement la mère de Julia, une fillette de 10 ans atteinte de surdité elle aussi, qui a craqué sur Walter. "Quand j'ai prise Julia dans mes bras pour la première fois, comme elle ne pouvait pas m'entendre, elle voulait sentir mon cou", explique sa maman. "Et quand j'ai porté Walter pour la première fois, il a fait exactement la même chose (...) J'ai su qu'il était fait pour être avec nous". Depuis, la petite fille fait ses devoirs avec son compagnon canin, son "meilleur ami"comme elle l'indique dans la vidéo. Avec l'aide de sa mère, elle apprend à Walter la langue des signes. L'animal, un croisé terrier/chihuahua d'après SCPA, connait déjà l'ordre "assis", répond à son nom, et comprend lorsque sa maîtresse l'appelle pour lui donner de la nourriture ou de l'eau.

Infos tirées du site http://www.sciencesetavenir.fr
 

 

Voir les commentaires

2016-07-21T11:22:29+02:00

Langue des Signes : Des concepts mal compris

Publié par Signe à l'éthique
Image tirée du documentaire "Le pays des Sourds"

Image tirée du documentaire "Le pays des Sourds"

Il y a actuellement plus de 6 millions de sourds et malentendants en France, parmi un peu moins de 70 millions d'habitants, ce qui fait environ 10% de la population. Pourtant ces handicaps - au sens clinique du terme - sont complètement méconnus du grand public. On pense souvent à tord que les sourds sont forcément muets et qu'ils communiquent tous de la même manière. ce n'est pas le cas. La Langue des Signes est riche par son histoire, sa culture et n'est pas universelle. Pourquoi le serait-elle ? On en dénombre plus d'une centaine de part le monde.

Elle est également un formidable moteur pour la communication avec différents publics, notamment avec le MAKATON pour les autistes (entre-autre) et les bébés pour une communication en amont de la parole.

Le saviez-vous ?

La Langue des Signes a été interdite en milieu scolaire par le Congrès de Milan dès 1880 et ne sera véritablement vraiment levée qu'en 1991 (loi Fabius). Le thème de ce Congrès était de savoir que faire des enfants sourds en milieu scolaire et quelle pourrait être la méthode d'apprentissage. Beaucoup pensaient que la Langue des Signes empêchait toute évolution. Il a donc été interdit pour les sourds de s'instruite dans leur propre langue.

Aujourd'hui encore, les aspects de la surdité portent des séquelles du Congrès de Milan. Par exemple, en France, en province, l'interdiction de la Langue des Signes a été contrôlée plus sévèrement que dans les grandes villes. Les sourds des grandes villes ont ainsi pu assimiler une Langue des Signes plus riche et avec laquelle ils sont beaucoup plus à l'aise.

 

Voir les commentaires

2016-07-19T10:24:17+02:00

Louane au Festival de Nyon en Suisse traduite en LSF

Publié par Signe à l'éthique
Louane

Louane

Louane, la chanteuse et actrice, montera sur scène à 20 heures 30 dimanche au festival Paléo à Nyon en Suisse. Son spectacle sera traduit en Langue des Signes. Cette démarche s'inscrit dans la politique globale du Paléo de faire profiter tous les publics des concerts, les valides comme les personnes en situation de handicap. 

Le Paléo Festival Nyon, généralement appelé Paléo, est le plus grand festival en plein air de Suisse à Nyon et fait partie des événements musicaux majeurs en Europe. Il dure six jours, six nuits, avec environ 230 000 spectateurs attendus, plus de230 concerts et spectacles répartis sur six scènes et plus de 200 stands sur le terrain. En 2015, près de 5 000 collaborateursbénévoles participent à son élaboration.

Depuis 2000, le Paléo affiche systématiquement complet bien avant l'ouverture des portes, souvent quelques jours, voire heures, après la mise en vente des billets. 1500 entrées supplémentaires sont cependant vendues le matin-même des concerts sur le site internet du festival.

Du 19 au 24 juillet 2016

 

Voir les commentaires

2016-07-16T07:00:40+02:00

Texte de la chanson du bonjour en Français signé

Publié par Signe à l'éthique

Ce petit texte a été écrit par des assistant(e)s maternel(le)s à l'intention des enfants lors des présentations d'usage. Une jolie méthode pour intégrer doucement l'apprentissage de la Langue des Signes Française.

Voir les commentaires

2016-07-15T07:00:34+02:00

La marseillaise en Langue des Signes

Publié par Signe à l'éthique

14 JUILLET - À la fin du défilé militaire ce 14 juillet, 460 jeunes, lycéens et collégiens, ont chanté La Marseillaise devant la tribune présidentielle. Parmi eux, douze déficients auditifs ont interprété l'hymne national en "chansigne".

Voir les commentaires

2016-07-14T07:00:12+02:00

Intégration des enfants sourds dans l enseignement général. (Wallonie-Bruxelles)

Publié par Signe à l'éthique
Intégration des enfants sourds dans l enseignement général. (Wallonie-Bruxelles)
La commission Education du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé mardi un projet de décret étendant jusqu'à la fin du secondaire la possibilité d'intégrer des enfants sourds et malentendants dans l'enseignement général. Double immersion En 2000, la Communauté française avait décidé de lancer des classes bilingues "français-langue des signes" où des enfants sourds étaient intégrés dans des classes d'enfants entendants. Ces classes avaient la particularité d'être animées par deux enseignants agissant de manière coordonnée, l'un donnant son cours en français, et l'autre dans la langue des signes. Le projet fut d'abord lancé en maternelle, puis progressivement étendu jusqu'en fin de 2e secondaire. Permettre aux enfants d'achever leur scolarité dans la même classe Le décret approuvé mardi en commission étend cette pédagogie "adaptée" jusqu'à la fin du secondaire afin de permettre aux enfants concernés d'achever leurs études secondaires au sein de ces classes bilingues "français-langues des signes". Avec cette mesure, la Fédération Wallonie-Bruxelles s'inscrit dans le développement d'un enseignement plus inclusif, conformément à une convention de 2009 des Nations unies sur les droits des personnes handicapées et différentes législations nationales ou communautaires anti-discrimination. Selon des chiffres fournis mardi par le cabinet de la ministre Marie-Martine Schyns, 50 enfants sourds et malentendants ont bénéficié de cet enseignement adapté depuis son lancement, en 2000, dont 36 en jouissent encore aujourd'hui (12 en maternelle, 12 en primaire et 12 dans les deux premières années du secondaire). Le projet de décret a été approuvé à l'unanimité mardi en commission. Il devrait être approuvé demain/me credi en séance plénière.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog