Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #histoire catégorie

2014-10-14T08:59:00+02:00

La Langue des Signes, une langue universelle ?

Publié par marlène loup dit athien

Vous vous êtes parfois posé des questions sur la Langue des Signes ? Appartient-elle exclusivement à tout un peuple ou se diversifie-t-elle selon les régions ou les pays ? Pour comprendre la société sourde actuelle et les bouleversements linguistiques, souvent méconnus, auxquels elle a été soumise, voici quelques points essentiels qui ont contribué à son développement et à son évolution.

Universelle ou non ?

La langue des signes est différente dans chaque pays et possède un "accent" propre à chaque région. Son histoire fait qu'elle s'est développée en autarcie, imposée par des lois et par le regard des gens sur ce handicap.

Du moyen âge à l'abbé de l'Épée

Autrefois, les sourds étaient perçus comme des attardés mentaux et avaient l'interdiction de se marier afin de ne pas se reproduire. Ils étaient isolés et de ce fait, n'avaient aucun moyen de communication. Les préjugés à leur égard étaient négatifs.

L’abbé de l'Épée qui vécut au XVIIIème siècle est un abbé français qui a travaillé à l'élaboration d'un langage des signes méthodique. Son apprentissage n'a pas fonctionné, car il était copié sur la syntaxe du Français, mais il a néanmoins permis de regrouper des sourds au sein de son institution, et ainsi, de les faire communiquer entre eux.

Du congrès de Milan à aujourd'hui

Il a lieu en 1880 et il était destiné à débattre de la place de la langue des signes dans l'éducation des sourds. Le résultat sera brutal : une interdiction totale de s'exprimer dans cette langue. En France, un siècle passera pour que cette interdiction prenne fin.

Les sourds perfectionneront alors leur langue en cachette, au cœur de leurs établissements scolaires ou de leurs milieux familiaux. En 1991, la loi "Fabius" instaurait aux parents d'enfants sourds la possibilité d'une éducation bilingue (oralité et langue des signes).

En 2005, elle sera reconnue comme une langue officielle, en 2008, elle devient langue optionnelle au Bac, en 2012 langue optionnelle au Brevet des Collèges.

 

Langue-des-signes.jpg

 

Voir les commentaires

2011-08-04T05:41:00+02:00

Basilique Saint-Denis : histoire et description

Publié par marlène loup dit athien

 

La basilique St-Denis est située à Paris. Elle a été bâtie sur un cimetière gallo-romain. L'ampleur de l'édifice et sa beauté attirent de nombreux visiteurs chaque année. Sa construction s'est effectuée autour de la tombe de Saint-Denis et ses architectures successives ont toutes été considérées comme des chefs-d'oeuvre.Un lieu majestueux à découvrir.

Son histoire

La basilique Saint-Denis est une église d'architecture gothique qui se trouve à St-Denis en Seine-Saint-Denis. Elle a été construite en tant qu'abbatiale (église d'une abbaye ou d'un monastère) et possède le statut de cathédrale du diocèse de Saint-Denis depuis 1966. C'est également la nécropole des rois de France. Voici quelques dates importantes de son histoire :

  • 475 : achat des terres et construction de l'église par Sainte Geneviève.
  • 869 : fortification du monastère par Charles II le chauve (par peur des Vikings).
  • Entre 1135 et 1144 environ : Construction et rénovation de l'édifice par l’abbé Suger (homme d'état et d'église français).
  • 1579 : protestants et catholiques s'y mènent Bataille.
  • 1691 : suppression du titre d'abbé par Louis XIV.
  • 1793 : profanation de l'église (elle fut restaurée ensuite).
  • 1809 : cession du cloître de l'abbaye à la maison d'éducation de la Légion d'honneur (institut crée par Napoléon 1er).
  • De 1833 à 1846 : restauration par Francois Debret (architecte franc-maçon français).
  • 1860 : Continuation de l'ouvrage de François Debret par Eugène Viollet le duc (architecte français).
  • 1959 : découverte lors de fouilles le sarcophage de la reine Arégonde.
  • 1966 : reconnaissance de la basilique comme cathédrale.

Sa description

  • La basilique possède de nombreux tombeaux décorés par des sculptures allongées qui représentent des rois et des reines comme ceux de Louis XII, d'Anne de Bretagne, de François 1er et même de certains de leurs serviteurs.
  • Le transept (nef qui coupe à angle droit la nef principale formant ainsi une croix), le chœur (là où se trouve l'autel), le déambulatoire (qui sépare le chœur de l'église), et la crypte carolingienne (tombeau) renferment un musée ou sont exposés ses tombeaux.
  • La crypte est l'endroit le plus sombre de l'édifice et les nombreux vitraux apportent une lumière colorée à l'intérieur du monument.
  • La basilique possède le premier orgue fait par Aristide Cavaillé-Coll.
  • La basilique est le premier édifice crée selon l'art gothique.

St Denis

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog